mer. 20 + jeu. 21 + ven. 22 avril

20:30 — Durée : 2h45

Maillon-Wacken

théâtre, arts visuels

Italie

En italien, surtitré en français

partager

Préambule : « Avez-vous vu l’Orestie au Maillon en 1997 ? »
Venez partager vos souvenirs de spectateurs d’alors
jeu 21 avril : 19h – 19h30 / Maillon-Wacken
Proposé par Maillon +, l'association des abonnés du Maillon

« Si on met au second plan la poésie de l’Orestie d’Eschyle, si on élimine le splendide édifice exposé à la lumière du soleil, ce qui reste – visible et terriblement fondamentale – c’est la violence. Le langage du poète devient jargon de chasse, enrichi de tactiques, de stratagèmes pour les pièges, messages d’embuscades lâches, mais il n’existe pas de poésie capable de supporter une telle violence ; capable de lui faire concurrence ; capable de l’égaliser. » Romeo Castellucci

Romeo Castellucci et la Socìetas Raffaelo Sanzio sont des familiers du plateau du Maillon. Après Go down, Moses accueilli la saison dernière, le metteur en scène italien revient à Strasbourg avec la recréation d’Orestie (une comédie organique ?). C’était le tout premier spectacle de la compagnie en France, et cela se passait à Strasbourg au Maillon en 1997.

Dans l’Orestie d’hier comme dans celle d’aujourd’hui, corps singuliers, tantôt énormes, tantôt décharnés, côtoient animaux et mécaniques retorses, en une succession de tableaux où règnent hallucination et effarement.

Un langage théâtral d’une grande plasticité, tout en images détonantes, en précision des corps, où machineries, présence sonore forte, importance du texte projeté ou murmuré dessinent des pièces qu’il appartient aux spectateurs de décrypter et de réinventer, une fois la lumière revenue.

  • Lapin Coryphée : Giorgio Consoli
  • Agamemnon : Fabio Spadoni
  • Clytemnestre : Marika Pugliatti
  • Cassandre : NicoNote
  • Égisthe : Georgios Tsiantoulas
  • Oreste : Marcus Fassl
  • Pilade : Antoine Marchand
  • Électre : Carla Giacchella
  • Apollon : Giuseppe Farruggia
  • Pythias : Pythias
  • Athéna : Carla Giacchella
  • Hermès : Luca Besse
  • Texte d’après : Eschyle, Lewis Carroll, Antonin Artaud
  • Mise en scène : Romeo Castellucci
  • Musique : Scott Gibbons
  • Assistant à la création lumière : Marco Giusti
  • Collaboration à la scénographie : Massimiliano Scuto
  • Régie générale : Massimiliano Peyrone
  • Régie scène : Maria Vittoria Bellingeri
  • Régie plateau : Andrei Benchea, Stefano Mazzola, Lorenzo Martinelli
  • Régie lumière : Danilo Quattrociocchi
  • Automatisations : Giovanna Amoroso, Istvan Zimmermann
  • Accessoires : Vito Matera
  • Réalisation costumes : Chiara Bocchini et Carmen Castellucci
  • Chargée de production : Benedetta Briglia
  • Direction technique : Eugenio Resta, Gionni Gardini
  • Traduction française : Jean-Louis Provoyeur
  • Régie surtitrage : Elisabetta Scarin
  • Promotion et communication : Valentina Bertolino, Gilda Biasini
  • Administration : Michela Medri, Elisa Bruno, Simona Barducci, Massimiliano Coli
  • Avec la collaboration de : « Parco faunistico Zoo delle Star » de Daniel Berquiny
  • Merci au : Centro Protesi INAIL de Vigorso di Budrio (BO) et ANMIL
  • Production déléguée : Socìetas Raffaello Sanzio
  • En coproduction avec : Odéon-Théâtre de l’Europe / Festival d’Automne à Paris / MC2 Grenoble / Célestins - Théâtre de Lyon, Théâtre Nouvelle Génération - Centre dramatique national de Lyon / La rose des vents – Scène nationale Lille Métropole à Villeneuve d’Ascq / Maillon, Théâtre de Strasbourg - Scène européenne / Romaeuropa Festival / TNT – Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées / Théâtre Garonne – scène européenne – Toulouse
  • Accueilli à Strasbourg avec le soutien de l’ : Institut culturel italien de Strasbourg