lun. 02 (20h30) + mar. 03 (20h30) + mer. 04 (19h00) novembre

Durée : 1h00

Théâtre de Hautepierre

musique, etc.

États-Unis

partager

Yesterday, c’est la chanson romantique et nostalgique des Beatles ; Tomorrow, c’est un air de la célèbre comédie musicale Annie, pleine d’optimisme sur l’avenir et de bons sentiments.

Annie Dorsen en propose chaque soir un concert inédit, en passant ces oeuvres mythiques dans un jeu d’algorithmes (réalisé par Pierre Godard, voir Relative Collider) qui en affectent le rythme, les tonalités, les paroles et le timbre. Trois chanteurs exécutent cette partition sonore et visuelle ainsi écrite en temps réel. De mélodies qui nous font rêver notre avenir à partir d’une inscription sensible du passé, Annie Dorsen nous arrête aux distorsions que leur impose le présent, le temps et la forme réels qu’est la représentation. « Je crois que la relation que Yesterday Tomorrow établit avec le temps constitue le sujet de la pièce. Quand on commence à penser au passé, au présent et au futur, on commence à penser à des modèles : Quelle est notre conception du temps ? »
Annie Dorsen (entretien avec Marion Siéfert, pour le Festival d’Automne de Paris)

  • De : Annie Dorsen
  • Concept, mise en scène : Annie Dorsen
  • Direction musicale : Joanna Bailie
  • Programmation informatique : Pierre Godard
  • Son : Greg Beller
  • Système vidéo : Ryan Holsopple
  • Lumière : Bruno Pocheron, Ruth Waldeyer
  • Production, management : Alexandra Rosenberg
  • Coproduction : Holland Festival / Black Box Teater / Performance Space 122 / La Villette – Résidences d’Artistes 2015 / L’Hippodrome, Scène nationale de Douai / Théâtre de Gennevilliers avec le Festival d’Automne à Paris / Maillon, Théâtre de Strasbourg - Scène européenne / Théâtre Garonne, Scène européenne, Toulouse
  • Soutien supplémentaire : aide financière et résidence au Mount Tremper Arts et résidence au Abrons Arts Center, grâce au New York State Council on the Arts, avec le soutien du Gouverneur Andrew Cuomo et de la New York State Legislature. Par le fonds The MAP Fund avec l’aide de Doris Duke Foundation et de Andrew W. Mellon Foundation
  • Co-réalisation : Performance Space 122 (New York) dans le cadre de PS122 GLOBAL.