mar. 12 au sam. 16 janvier

20:30 — Durée : 1h10

Maillon-Wacken

théâtre

Italie

En palermitain, surtitré en français et en allemand

partager

Rencontre avec l'équipe artistique
Jeudi 14 janvier à l’issue de la représentation

Face à la barbarie du monde : le théâtre social d’Emma Dante

Conférence par Chiara Villa, metteur en scène de VILLATHEATRE et présidente de LA FRICHE à Strasbourg. À l’occasion de l'accueil du spectacle Le sorelle Macaluso.

Présenté avec le Kulturbüro Offenburg

Elles sont sept, les Macaluso : Lia, Gina, Antonella, Katia, Maria, Pinuccia, Cetty. La rieuse, l’espiègle, la révoltée, l’aînée sage, la petite dernière chez qui tout va un peu de travers…

Après Le Pulle et Vita mia, Emma Dante revient au Maillon avec sa dernière création.

Sept sœurs en robe à fleurs réunies le temps d’un enterrement, le temps d’entrouvrir la boîte à souvenirs. Ceux d’une famille nombreuse de Palerme dont le destin ne cesse d’osciller entre tragédie antique, fable épique et comédie.
Gouailleuses dans leur dialecte palermitain, face au public, elles racontent : la première fois qu’elles ont vu la mer, scintillante, invitante, où tout a basculé. La course vers le soleil interrompue du frère, la mort prématurée de la mère, la lutte du père pour nourrir ces sept bouches restées avec lui. Elles sont là, bien vivantes, et soudain, rejointes par les disparus, elles dansent. Passé et présent se confondent, vie, fête et mort vont main dans la main.

Pas d’effets, presque pas de décors, mais des corps dans la lumière, et l’émotion. Celle du souvenir qui ne nous quitte jamais : le souvenir des voix chères qui se sont tues.


  • De : Emma Dante
  • Avec : Serena Barone, Elena Borgogni, Sandro Maria Campagna, Italia Carroccio, Davide Celona, Marcella Colaianni, Alessandra Fazzino, Daniela Macaluso, Leonarda Saffi, Stéphanie Taillandier
  • De : Emma Dante
  • Lumière : Cristian Zucaro
  • Armures : Gaetano Lo Monaco Celano
  • Surtitreur : Franco Vena
  • Assistante à la mise en scène : Daniela Gusmano
  • Coordination et diffusion : Aldo Grompone, Rome
  • Coproduction : Teatro Stabile di Napoli / Festival d’Avignon / Théâtre National de Bruxelles / Folkteatern, Göteborg En collaboration avec la compagnie Atto Unico /Sud Costa Occidentale En partenariat avec le Teatrul National Radu Stanca de Sibiu. Créé dans le cadre du projet Villes en scène / Cities on stage, avec le soutien du Programme Culture de l’Union européenne. Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Accueilli à Strasbourg avec le soutien de l’Institut culturel italien de Strasbourg. Cette publication (communication) n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Née en 1967 en Italie, Emma Dante a étudié le théâtre à l’école Teatès dirigée par Michele Perriera avant d’être diplômée de l’Accademia d’Arte Drammatica Silvio d’Amico de Rome, en 1990. Elle débute sa carrière artistique comme actrice de théâtre, de cinéma et pour la télévision, ce qui l’amène à voyager partout en Italie, à travailler sous la direction de plusieurs metteurs en scène et réalisateurs de renom dont Roberto Guicciardini, Andrea Camilleri, Gabriele Vacis, Davide Iodice, Aurelio Grimaldi, Nanni Loy, Francesco Martinetti, Vittorio Gassman, Valeria Moriconi et Marcello Mastroianni. De 1993 à 1995, elle fait partie du Gruppo della Rocca, avant de fonder, en 1999, sa propre compagnie de théâtre, Sud Costa Occidentale, où elle cumule les rôles de directrice artistique, d’auteure et de metteuse en scène. Là, dans des conditions souvent précaires, elle écrit et met en scène, en palermitain, une série de spectacles remarqués et primés. Établie à Palerme, la compagnie Sud Costa Occidentale est composée d’acteurs d’horizons divers et concentre son exploration sur le jeu de l’acteur. En 2001, Emma Dante a remporté le prix Lo Straniero, dans la catégorie jeune metteur en scène émergent, et, en 2004, le prix Donnadiscena et le prix Gassman dans la catégorie de la meilleure metteuse en scène italienne. En 2009, le Maillon accueille Emma Dante pour la première fois à Strasbourg avec les spectacles « Le Pulle » et « Vita mia ».

  • « Le Sorelle Macaluso, une vérité de chair et de sang », Le Monde, 08/07/2014

    Il était une fois sept sœurs, comme dans un conte qui raconterait la misère sociale si peu montrée sur nos scènes, sans misérabilisme et sans pathos. « Les familles pauvres sont comme condamnées à vivre suspendues dans un entre-deux, dans des limbes », dit Emma Dante, dont le théâtre est tout sauf naturaliste. C'est un théâtre qui s'écrit dans les corps, dans une poésie simple et forte, dans le chaudron du dialecte palermitain.

  • « Sept sœurs siciliennes sauvent Avignon », Nouvel Obs, 14 juillet 2014

    Auteure, metteur en scène et réalisatrice, Emma Dante est une figure internationale de la scène italienne. Sa pièce Le Sorelle Macaluso (Les Sœurs Macaluso) programmée au Festival d’Avignon l’été dernier a suscitée l’engouement du public et de la presse.

  • « Emma Dante envoie sept sœurs en enfer », RFI, 11 juillet 2014

    La réalisatrice et metteure en scène italienne Emma Dante excelle dans l'art de transformer des étincelles en enfer dantesque. « Les Sœurs Macaluso » : un bijou théâtral, radical sur la forme, émouvant sur le fond.

  • « Sept sœurs et un enterrement », Libération, 8 juillet 2014

    Du théâtre, et rien que du théâtre : des situations que seul l’espace de la scène permet, dans sa nudité et par les mouvements des corps qui l’occupent, d’évoquer sans s’étaler : la répétition des gestes et la force des idées visuelles, dans cet écrin sobre, réduisent les mots à ce qu’ils ont d’insouciant, de quotidien, d’inévitable. Au cinéma, ce pourrait être un long et grand mélo, réussi ou pas ; dans le roman, une «saga» familiale intitulée comme ça, les Sœurs Macaluso. Au théâtre, en si peu de temps et en italien surtitré, c’est l’esquisse presque parfaite d’une grande peinture à l’huile que l’on se contentera, bienheureusement, d’imaginer.

  • « Les Sœurs Macaluso d’Emma Dante, pour ne jamais oublier Palerme », Culturebox, 10 juillet 2014

    Avec « le Sorelle Macaluso » Emma Dante dessine une histoire de famille du petit peuple de Palerme avec une force, une crudité et une poésie qui touchent au cœur du public d'Avignon.

  • « Emma Dante ressuscite les morts », Ma culture – entretien avec Emma Dante, 17 juillet 2014

    Auteure, metteur en scène et réalisatrice, Emma Dante est une figure internationale de la scène italienne. Sa pièce Le Sorelle Macaluso (Les Sœurs Macaluso) programmée au Festival d’Avignon l’été dernier a suscitée l’engouement du public et de la presse.