Sa 13 + So 14 März

vers. Uhrzeiten Dauer: 1h30

Maillon (grande salle)

Theater

Frankreich


Englisch
mit französischen und deutschen Übertiteln
Dem deutschsprachigen Publikum zugänglich

Teilen

In Zusammenarbeit mit TJP CDN

Une drôle de pastorale dans un monde où les hommes auraient disparu. La scène est blanche, comme un carnet à dessin qui attend d’être rempli.

C’est une communauté de cinq épouvantails qui vont s’en charger : solidaires et poètes, entre fourches et bottes de paille, ils façonnent et revivifient progressivement cet espace – post-apocalyptique ou vierge ? – avec des sons et des mots d’ordre, des souvenirs et des archives radiophoniques, des objets et des rêves. À l’écoute des pulsations du monde, attentifs à ce qui les entoure, ces clowns aussi contemplatifs que militants aspirent à une autre réalité, qu’ils vont construire peu à peu. Tandis qu’ils enregistrent méticuleusement les cris d’animaux et s’émerveillent devant la beauté de la nature, ils font état, avec un humour laconique et désarmant, de la menace agro-industrielle et du turbo-capitalisme. Au croisement du théâtre et des arts plastiques, Philippe Quesne et son équipe franco-allemande font rêver d’un monde où l’homme se résoudrait à prêter l’oreille pour entendre enfin la voix de la planète.

  • Créé et interprété par : Léo Gobin, Damian Rebgetz, Julia Riedler, Gaëtan Vourc’h, Stefan Merki, (en alternance avec Raphael Clamer)
  • Conception, scénographie, mise en scène : Philippe Quesne
  • Collaboration scénographique : Nicole Marianna Wytyczak
  • Collaboration costumes : Nora Stocker
  • Masques : Brigitte Frank
  • Création lumière : Pit Schultheiss
  • Assistant mise en scène : Jonny-Bix Bongers, Dennis Metaxas
  • Dramaturgie : Martin Valdés-Stauber, Camille Louis
  • Traduction surtitrage : Harold Manning
  • Production de la création : Münchner Kammerspiele
  • Production tournée : Vivarium Studio
  • Spectacle créé le : 29 mars 2019 pour le répertoire des Münchner Kammerspiele