jeu. 22 + ven. 23 février

20:30 — Durée : 1h05

Reithalle Offenburg

danse

Autriche

Bus Strasbourg <> Offenbourg les deux jours
Départ : 19:00 devant le Maillon-Wacken
Avec le soutien du Goethe Institut
Accessible aux spectateurs allemands
Outils d'accompagnement pédagogique autour du spectacle sous forme de perles dans Pearltrees

partager

Rencontre avec l’équipe artistique
je 22 février à l’issue du spectacle

Reithalle Offenburg
En allemand, traduit en français

Atelier de danse avec Simon Mayer

Parce que voir des spectacles c’est bien, mais pratiquer c'est encore mieux : des ateliers de pratique artistique ouvert à tous. Pour amateurs, férus de spectacles vivants, dilettantes, pour les curieux !

Simon Mayer, dès lors qu’il se penche sur les coutumes et les chorégraphies folkloriques, est expert en la matière.

Lui-même fils de paysans de Haute-Autriche, quelque part au fin fond de l’Autriche, il fait du folklore sa préoccupation principale. Avec sérieux et ironie décapante, il en déconstruit joyeusement les codes et les tabous.

Quatre hommes musclés et barbus se retrouvent sur la scène. Munis de deux violons, d’une contrebasse et d’un harmonica ils se mettent d’abord en musique, puis en mouvement. On les verrait presque sur la place du village, un dimanche après-midi. Mais lentement, le glacis de la musique joviale se fissure, la danse alpine se dérègle : les quatre Sons of Sissy exécutent le Schuhplattler, piétinent le sol, tantôt en ronde, tantôt à deux. Peu à peu, les codes des coutumes folkloriques volent en éclats. Désormais, ils tournent jusqu’au vertige, basculant ainsi du vocabulaire chorégraphique dans le rituel du mouvement. Une fois mis complètement à nu, les quatre hommes libèrent le folklore alpin de ses conventions et de son conservatisme et en révèlent les images de virilité.

  • Idée, chorégraphie, performance, musique : Simon Mayer
  • Performance, musique : Matteo Haitzmann, Patric Redl, Manuel Wagner
  • Instruments spéciaux : Hans Tschiritsch
  • Scénographie, costumes : Andrea Simeon
  • Lumière : Martin Walitza, Jan Maria Lukas
  • Conseiller artistique : Frans Poelstra
  • Production : Sophie Schmeiser, Elisabeth Hirner
  • Coproduction : Kopf Hoch / Brut Wien / Gessnerallee Zurich / Zeitraumexit Mannheim / Tanz ist Dornbirn
  • Tournée : Sophie Schmeiser et Hiros
  • Avec le soutien de : Service culturel de la ville de Vienne / Section arts et culture de la Chancellerie fédérale d’Autriche / Kulturland Oberösterreich / Vlaamse Gemeenschap / Kunstenwerkplaats Pianofabriek / WP Zimmer / im_ flieger / Kunst und Kulturverein SPIEL Remerciements : Simon Zöchbauer, Julian Rubisch, ALMA (Marlene Lacherstorfer, Julia Lacherstorfer, Evelyn Mair, Marie-Theres Stickler), Godi Burgstaller, Chris Standfest, Andrea Amort, Munderfinger Goaßlschnalzer, Altstädter Bauerngmoa, Pramtaler Volkstanzgruppe, Elio Gervasi / Raum 33