Le 4 février dernier nous organisions une rencontre en ligne autour des questions des effondrements et des possibles avec Catherine Larrère, philosophe, professeure émérite à Sorbonne Université, spécialiste des questions éthiques et politiques liées à la crise environnementale et aux nouvelles technologies – dernière publication Le pire n’est pas certain aux éditions Premier Parallèle – Barbara Métais-Chastanier, dramaturge et Camille Decourtye, metteuse en scène et interprète du spectacle Falaise. Écoutez l’intégralité de la rencontre sur Maillon Tapes.

Le dualisme entre l’homme et la nature est-il social et lié à notre modèle occidental ? Une nouvelle vision de la nature est-elle possible ? Quel lien tisser entre le récit de l’effondrement et celui du progrès ? Le pire n’est peut-être pas aussi certain que cela… L’artiste et la philosophe invitent à réfléchir à nos liens entre société et nature.