Présenté dans le cadre des Journées de l’architecture

Le quartier du Wacken et le Parc des Expositions ont été le petit théâtre de la grande Histoire du monde.

En 1924, l’exposition coloniale de Strasbourg abrite un village africain, véritable zoo humain à ciel ouvert. Le public s’y presse, prend « plaisir à voir la vie des indigènes » comme le décrit le guide de visite. En 1936, Adolf Hitler remilitarise l’Allemagne. La même année, le Wacken accueille un meeting du Parti communiste. L’Humanité titrera « Hitler et ses créatures ne feront pas la loi en Alsace ! ». Mais à l’été 1941, les aigles nazis déploient leurs ailes. Ils marqueront l’entrée d’une série d’expositions organisées par le IIIe Reich. Une démonstration politique, idéologique, culturelle et raciale. En 1947, le Parti communiste de Maurice Thorez tient son congrès national, à l’aube de la guerre froide. Parallèlement à ces événements historiques, foires et expositions accompagnent notre soif de consommation. On y voit également passer un Picasso. Gainsbourg y entonne La Marseillaise. On engloutit des kilomètres de saucisses. Puis le TNS investit les lieux et le Maillon y prend position.

À l’heure de la démolition du bâtiment, retour en textes et en images, documents d’archives à l’appui, dans les espaces du bar et au sein d’une édition. Une exposition pensée par le Maillon et ses graphistes de l’Atelier Poste 4, accompagnés par un journaliste et cinq historiens.

mer. 17 octobre au sam. 30 mars

Maillon-Wacken

Exposition

Vernissage : ven. 19 octobre / 18:30
Commissariat : Maillon et Atelier Poste 4 Équipe : Denis Boeglin, Isabelle Chalier, Vincent Cuvilliers, Julien Ebersold, Julien Louis, Antoine Wicker
Accessible aux spectateurs allemands et aux familles
Entrée libre
Édition : 5 €

Participer à l’événement Facebook

partager