Début janvier, les élèves de 4e des collèges Rouget de Lisle de Schiltigheim, Jean de La Fontaine de Geispolsheim, du Stockfeld de Strasbourg ainsi que de l’ÉREA d’Illkirch-Graffenstaden ont vécu une drôle d’expérience.

Un enseignant, qu’ils n’avaient jamais vu, les attendait pour une interro surprise, suite à la leçon de la semaine précédente. Stupeur et incompréhension. L’enseignant interroge Amine, un élève, lui aussi nouveau, sur sa leçon (mais de quoi au juste ?). S’ensuit un « clash » monumental entre l’enseignant et l’élève, chaises et tables sont bousculées, élèves debout, qui encouragent, rient ou n’en croient pas leurs yeux. Puis un debrief dans le détail par le prof sur la qualité du flow, des rimes et du style... C’était Master, un spectacle en forme de cours sur le hip-hop et le rap, orchestré par Jean-Pierre Baro sur un texte de David Lescot. Effet surprise total grâce à la complicité des enseignants et des établissements, et de riches discussions avec les élèves et les artistes : « Master accordé avec la mention très bien ! »

Avec les élèves des collèges Rouget de Lisle, Jean de La Fontaine, Stockfeld et de l’ÉREA d’Illkirch-Graffenstaden