sam. 23 + dim. 24 novembre

horaires multiples Durée : 1h10

Maillon (grande salle)

Arts du mouvement

France

Accessible aux spectateurs allemands
Ce spectacle fait partie de la Pendaison de crémaillère !

partager

« Vivre, c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner », écrit Georges Perec dans son essai Espèces d’espaces.

Cette saison, le Maillon appelle le public à explorer et s’approprier son nouvel espace avec les artistes, et c’est Aurélien Bory qui nous ouvre la voie. À partir du texte du romancier, l’artiste inclassable se saisit des outils du théâtre et du cirque comme d’un alphabet scénique. Avec une joyeuse audace, cinq humains se confrontent à un gigantesque mur qui semble vivre sa vie et obliger les hommes à négocier au mieux leur environnement. Aurélien Bory fait arpenter le plateau, éprouver les lois physiques qui le traversent, et fait entrer la machinerie comme partenaire de jeu. On escalade et on chute, on veut tant disparaître qu’être, le mur grince et gronde, et chaque mouvement produit son léger vacarme. Face au décor qui se métamorphose sans cesse, les interprètes cherchent, avec humour jusque dans l’échec, à se fondre en tant qu’espèce dans son espace.

  • Avec : Guilhem Benoit, Cochise Le Berre, Katell Le Brenn, Claire Lefilliâtre, Olivier Martin-Salvan
  • Conception, scénographie, mise en scène : Aurélien Bory
  • Création des rôles : Guilhem Benoit, Mathieu Desseigne Ravel, Katell Le Brenn, Claire Lefilliâtre, Olivier Martin-Salvan
  • Collaboration artistique : Taïcyr Fadel
  • Lumière : Arno Veyrat
  • Musique : Joan Cambon
  • Conception technique décor : Pierre Dequivre
  • Costumes : Sylvie Marcucci, Manuela Agnesini
  • Régie générale : Arno Veyrat
  • Régie plateau : Mickaël Godbille, Thomas Tallon
  • Régie son : Stéphane Ley
  • Régie lumière : Mallory Duhamel
  • Automatismes : Coline Féral
  • Directrice adjointe : Florence Meurisse
  • Administrateur : Clément Séguier-Faucher
  • Chargée de production : Justine Cailliau Konkoj
  • Presse : Agence Plan Bey
  • Chant : « Winterreise » (« Le Voyage d'hiver ») de Franz Schubert
  • Citations : Georges Perec, « Espèces d’espaces », Éditions Galilée, 1974
  • Production : Compagnie 111 – Aurélien Bory
  • Coproduction : Festival d’Avignon / ThéâtredelaCité, CDN Toulouse Occitanie / Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique / Théâtre de l’Archipel, Scène nationale de Perpignan / Théâtre de la Ville, Paris / Maison des Arts de Créteil / Le Parvis, Scène nationale Tarbes-Pyrénées