mar. 19 au sam. 23 janvier

20:30 — Durée : 1h30

Maillon (petite salle)

Théâtre, marionnettes

France


coproduction

en famille à partir de 14 ans
en français
surtitré en allemand
accessible au public allemand

partager

C’est l’histoire d’un jeune garçon qui se sent mal aimé par sa mère et, au comble du désespoir, simule un suicide pour vérifier l’amour qu’elle lui porte.

S’ensuit un tendre dialogue avec celle-ci, qui semble estomper les limites entre réel et fiction semblent s’estomper. Famille et voisins paraissent bien présents autour d’eux, mais ils pourraient tout autant être le fruit d’un imaginaire agité. Gisèle Vienne déploie subtilement un jeu de perceptions incertaines. Deux comédiennes, Adèle Haenel et Ruth Vega Fernandez, incarnent les deux personnages tout en prêtant leurs voix à quinze poupées de taille humaine avec qui elles partagent la scène. L’adaptation par la metteure en scène de ce court texte de l’auteur suisse Robert Walser interroge les différentes strates de la narration. Que faut-il lire et entendre entre les lignes ? Quand notre lecture est-elle de l’ordre de l’intuition, quand
relève-t-elle d’une véritable compréhension ? Mouvement et immobilisme, voix incarnées et silences sont ici les éléments d’une composition scénique sensible qui fait se superposer plusieurs réalités.

  • Avec : Adèle Haenel, Ruth Vega Fernandez
  • Conception, mise en scène, scénographie : Gisèle Vienne
  • Direction musicale : Stephen F. O'Malley
  • Musique originale : Stephen F. O’Malley, François J. Bonnet
  • Orchestration : Owen Morgan Roberts
  • Lumière : Yves Godin
  • Dramaturgie : Gisèle Vienne
  • Assistanat en tournée : Sophie Demeyer
  • Regard extérieur : Dennis Cooper, Anja Röttgerkamp
  • Traduction française : Lucie Taïeb
  • À partir de la traduction allemande de : Händl Klaus et Raphael Urweider (éd. Suhrkamp Verlag, 2014)
  • Collaboration à la scénographie : Maroussia Vaes
  • Conception des poupées : Gisèle Vienne
  • Création des poupées : Raphaël Rubbens, Dorothéa Vienne-Pollak, Gisèle Vienne
  • En collaboration avec : Théâtre National de Bretagne
  • Fabrication du décor : Nanterre-Amandiers CDN
  • Décor et accessoires : Gisèle Vienne, Camille Queval, Guillaume Dumont
  • Costumes : Gisèle Vienne, Camille Queval, Pauline Jakobiak
  • Maquillage et perruques : Mélanie Gerbeaux
  • Régie générale : Richard Pierre
  • Régie son : Adrien Michel et Mareike Trillhaas
  • Régie lumière : Iannis Japiot et Samuel Dosière
  • Régie plateau : Antoine Hordé
  • Pièce créée en collaboration avec : Kerstin Daley-Baradel
  • Remerciements à : Etienne Bideau-Rey, Nelson Canart, Patric Chiha, Zac Farley, Jean-Paul Vienne
  • Administration : Étienne Hunsinger, Giovanna Rua
  • Production et diffusion : Alma Office : Anne-Lise Gobin, Alix Sarrade, Camille Queval, Andrea Kerr
  • Production : DACM / Compagnie Gisèle Vienne
  • Coproduction : Nanterre-Amandiers CDN / Théâtre National de Bretagne / Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne / Holland Festival / Fonds Transfabrik – Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant / Ruhrtriennale / Münchner Kammerspiele / Comédie de Genève / Le Manège – Scène nationale de Reims / Centre Culturel André Malraux (Vandoeuvre-lès-Nancy) / MC2 : Grenoble / Tandem Scène nationale / Kaserne Basel / La Filature – Scène nationale de Mulhouse / Festival d’Automne à Paris / Théâtre Garonne / CCN2 – Centre Chorégraphique national de Grenoble / International Summer Festival Kampnagel Hamburg / BIT Teatergarasjen, Bergen
  • Avec le soutien de : La Colline, Théâtre national et du CND Centre national de la danse DACM / Compagnie Gisèle Vienne est conventionnée par le Ministère de la culture – DRAC Grand Est, la Région Grand Est et la Ville de Strasbourg
  • Remerciements : au Point Ephémère pour la mise à disposition d’espace et au Playroom, SMEM, Fribourg pour la mise à disposition de studio son
  • La compagnie reçoit le soutien régulier de : l’Institut Français pour ses tournées à l’étranger.
  • Gisèle Vienne est artiste associée à : Nanterre-Amandiers CDN et au Théâtre National de Bretagne.