sam. 21 novembre

11:00 — Durée : 0 min

Maillon (petite salle)

spectacle


Whitewashing : 11:00 – 11:50
Rencontre : 11:50 – 12:20
Maillon (petite salle)
Lisons, veux-tu ? : 17:00 – 20:00
Maillon (grande salle)

Whitewashing + Lisons, veux-tu ?  : 8 €
Si vous souhaitez ne prendre qu'une seule des deux manifestations, veuillez contacter la billetterie :
billetterie@maillon.eu
+33 (03) 88 27 61 81

partager

Carte blanche à Rébecca Chaillon : je ne veux plus être une enfant de cette terre qui me recouvre de boue

Carte blanche à une artiste engagée et son univers foisonnant de références et inspirations féministes. Une journée entière orchestrée par Rébecca Chaillon, d’origine martiniquaise, qui écrit et crée des spectacles performatifs, dans lesquels elle milite pour un regard non stéréotypé sur les corps, origines et sexualités d’une société diverse. Le temps de découvrir son travail et celui de ses invité.e.s, marqués par la question postcoloniale et l’afro-féminisme. Actuellement en train d’élaborer sa nouvelle création Carte Noire nommée Désir, elle dissèque, dans une forme radicale et fantasque, la construction du désir chez les femmes afro-descendantes dans une Europe emprunte de son héritage colonial.

Whitewashing / performance suivie d’une rencontre

performance avec Rébecca Chaillon et  Aurore Déon
Habituellement, le whitewashing désigne le fait que des acteurs ou actrices blanc.he.s jouent des personnages racisés. Ici, Rébecca Chaillon et Aurore Déon s’approprient ce terme pour aborder la question du blanchiment de la peau et celle, ambiguë, d’une « femme d’entretien noire » – des autres, de soi-même – dans une société majoritairement blanche.

rencontre avec la compositrice Mélissa Laveaux
La performance sera suivie d’un échange entre Rébecca Chaillon et la  chanteuse et compositrice d’origine haïtienne Mélissa Laveaux sur le féminisme et la culture noire.

Lisons, veux-tu ? / soirée performative en trois actes

avec Rébecca Chaillon et la compagnie Dans le Ventre, Stella Bevao, Makeda Monnet
Rébecca Chaillon et les comédiennes de sa compagnie Dans le Ventre nous font entendre leurs sources d’inspiration – lectures et réflexions afro-féministes issues de la bibliothèque de l’équipe travaillant à son actuelle création – avant que la metteuse en scène et autrice ne mette en espace un de ses derniers textes, performé avec Stella Bevao et le chat Tifou. De cette lecture naîtra Rage et blues, qui propose une plongée dans le répertoire contemporain de l’afro-pop avec la chanteuse lyrique Makeda Monnet  ; une soirée afro-futuriste, livresque et conviviale.