jeu. 26 novembre

Durée : 1h30

Lecture

France – États-Unis
en français

jeudi 26 novembre / 12:30 – 14:00
Maillon – petite salle


entrée libre dans la limite des places disponibles


Les autres lectures du cycle Manifesto :

partager

Cinquante ans plus tard, l’armée des Amazones de ce texte fondateur de la pensée queer se lance à l’assaut du théâtre.

Lorsque Monique Wittig, en 1969, publie Les Guérillères, elle ouvre la voie à des décennies de réflexion sur le genre. Depuis les États-Unis où elle s’est installée, celle qui fut l’une des fondatrices du mouvement de libération des femmes en France s’attachera sans relâche à décrire les mécanismes de production de la différence binaire, afin de déconstruire les figures de la pensée hétéronormée. Le grondement des Guérillères envahira la petite salle du Maillon à travers la voix d’Elphège Kongombe Yamalé, comédienne formée à l’École du Tns, dans une sélection d’extraits de ce poème épique à la source de Big Sisters.


L’œuvre littéraire de Monique Wittig est publié aux Éditions de Minuit.