lun. 17 mai

Durée : 3h00

la fabrique d'expériences

ouverture est strictement réservée aux professionnels, du fait du contexte sanitaire actuel

partager

Présenté avec la HEAR et HANATSUmiroir

IMPROMPTU, c’est une nouvelle forme de découvertes que propose désormais le Maillon : une ouverture sur une école d’art ou une formation spécifique, universitaire ou artistique, une visibilité donnée au travail créatif d’étudiant·e·s de divers horizons.

Une ouverture qui met également en lumière des démarches collaboratives et transversales entre la formation et les artistes, scientifiques et professionnels tous azimuts.

Cette saison, nous avons proposé aux étudiants de la Haute École des Arts du Rhin (HEAR) d’investir les espaces du théâtre, du parvis en passant par le patio, à la petite salle. Ils ont élaboré deux projets pour inaugurer ce premier Impromptu, dont l’ouverture est strictement réservée aux professionnels, du fait du contexte sanitaire actuel.

19:00 : Série de performances autour du corps scénographique, à la suite d’une masterclass dirigée par l’artiste pluridisciplinaire Steven Cohen. Accompagné·e·s par le performeur, chorégraphe et plasticien d’origine sud-africaine, les étudiant·e·s de la section scénographie explorent des formes d’intervention performative que l’artiste a déjà pu pratiquer dans des lieux publics, des galeries d’art ou des théâtres.

20:30 : Concert Hybrid Space, fruit d’un travail mené avec l’ensemble musical contemporain strasbourgeois HANATSUmiroir, qui réunit, dans une démarche transversale, des étudiant·e·s des sections scénographie, composition et création électroacoustique. « Dans une salle aux frontières floues, apprêtez-vous à cheminer entre 6 tableaux musicaux mis en lumière et en espace. Entre compositeurs et scénographes, ondes et corps, un horizon se déploie dans un dialogue du macro au micro, de l’intime au lointain. Des explorations de matières sonores à la rencontre d’éclats, entre champs et fragments, où tout est amené à basculer d’un instant à l’autre. »

Hybrid Space
Matías Fernandez Rosales, Lee Ganghyuk, Daphné Hejebri, Jinsol Kim, Nicolás Medero Larrosa et Jiwon Seo – musique
Élise Jacques, Lucie Mao et Nicolas Verguin – scénographie
Daniel D'Adamo – classe de composition
François Duconseille – Atelier scénographie
Tom Mays – classe de création électroacoustique, Haute École des Arts du Rhin et Conservatoire à Rayonnement Régional de Strasbourg

Ensemble HANATSUmiroir
Ayako Okubo – flûtes
Olivier Maurel – percussions
Laurent Camatte – alto
Clotilde Lacroix – violoncelle
Raphaël Siefert – lumière

Performances
Alice Chapotat, Pauline Jacquet, Anton Grandcoin, Anna Lamsfuss, Elena Lebrun, Youri Martin, Nathania Periclès, Élie Vendrand Maillet, Sibylle Vidalainq
Steven Cohen, artiste pluridisciplinaire
Jean-Christophe Lanquetin, atelier scénographie de la HEAR