jeu. 3 + ven. 4 + sam. 5 février

20:30 — Durée : 1h00

Maillon (petite salle)

Danse

Autriche


à partir de 16 ans
accessible au public allemand
je 3 20:30 : Bus Offenbourg <> Strasbourg

première française

partager

Un tube de verre se dresse sur la scène, évoquant tant l’éprouvette dans laquelle d’étranges liquides bouillonnent et entrent en réaction, qu’un objet de musée offert au regard des visiteurs. À l’intérieur flotte un brouillard opaque. Et voici qu’apparaissent une main, une jambe, une épaule…

Pour Doris Uhlich, le corps n’est pas simplement un moyen d’expression, il est un thème, envisagé sous divers angles. Dans son solo, la chorégraphe autrichienne aborde les transformations que permet la technologie, les modifications que l’Homme peut désormais lui apporter. Portés par la musique électronique de Boris Kopeinig, les membres glissent le long des parois, s’y heurtent, se rebellent. Ces mouvements, ce corps qui ne cache rien, éveillent nos imaginaires, nous emmènent tant du côté du mythe de la création que dans un futur incertain, tandis que des textes presque chantés s’interrogent sur ce que pourrait être un homme devenu machine. La chorégraphe ne juge pas, mais questionne la notion même de progrès lorsqu’elle s’applique à notre propre chair.

  • Conception : Doris Uhlich, Boris Kopeinig
  • Chorégraphie, performance : Doris Uhlich
  • Dramaturgie : Adam Czirak, Yoshie Maruoka
  • DJ : Boris Kopeinig
  • Texte : Boris Kopeinig, Doris Uhlich
  • Tank : Proper Space – Angela Ribera, Konstanze Grotkopp, Juliette Collas
  • Lumière : Sergio Pessañha
  • Production : Margot Wehinger
  • Distribution : Something Great
  • Remerciements : Karin Harrasser, Marian Kaiser
  • Coproduction : tanzhaus nrw / ImPulsTanz, Wien / brut Wien
  • Financé par : Département de la culture de la Ville de Vienne (Autriche), Ministère fédéral des Arts, de la Culture, du Service civil et des Sports Projet dans le cadre du Bündnis Internationaler Produktionshäuser financé par le Beauftragte der Bundesregierung für Kultur und Medien