sam. 29 janvier

16:00 — Durée : 1h30

Maillon (bar)

conférence
en allemand, traduction simultanée

gratuit, sur réservation

partager

avec Dirk Baecker, professeur en sociologie et management à l’Université de Witten/Herdecke (Allemagne)

On a cessé de comparer l’intelligence artificielle à l’intelligence humaine : les machines calculent différemment  ; l’intelligence humaine, quant à elle, se  scinde en intelligence intellectuelle, émotionnelle, corporelle et neuronale. C’est pourquoi la question de l’interaction entre ces différentes intelligences nous intrigue. Dirk Baecker, un des penseurs les plus réputés dans le champ des études culturelles et de la sociologie en Allemagne, met ici en lumière ce que l’on peut comprendre par l’intelligence des machines, du corps, du cerveau, de la conscience et de la société. L’intelligence artificielle se heurte à une complexité qu’elle ne peut pas contrôler... À moins que ?

Dans ses derniers ouvrages – 4.0 oder Die Lücke die der Rechner lässt (2018), Intelligenz, künstlich und komplex (2019) –, Dirk Baecker décrit, analyse et interprète les répercussions de l’intelligence artificielle et en compare la portée culturelle avec l’imprimerie ou l’invention de l’écriture.