jeu. 12 + ven. 13 janvier

20:30 — Durée : 1h40

Maillon (petite salle)

Théâtre

France


coproduction

en français

midi-sandwich
ve 13.01.

C’est à un voyage dans le temps que nous invite Mathias Moritz. Non pas une plongée dans les grandes heures de l’Histoire, mais un saut de puce dans le passé, en 1995.

Dans une année politique où naissait dans les mouvements sociaux l’idée d’une gauche plurielle, une année européenne où entraient en vigueur les accords de Schengen. L’annus horribilis d’Edouard Balladur, un Premier ministre vizir qui se rêvait calife : déclaration en janvier, défaite en avril. Mort d’Hugo Pratt, naissance d’Aya Nakamura. Une année d’attentats, aussi.
Dans un hôtel luxueux se croisent des figures anonymes, qui nous font revivre le temps d’un spectacle différents épisodes de « cette année-là ». Des journées particulières, mais significatives d’une comédie humaine contemporaine.

Hôtel Proust est une madeleine qui nous permet de revivre le passé pour mieux comprendre le présent. Un coup d’œil poétique dans notre rétroviseur pour mesurer le chemin parcouru. Mais avons-nous pour autant avancé ? Et dans quelle direction ?

  • Mise en scène : Mathias Moritz
  • Dramaturgie et écriture : Antoine Descanvelle, Mathias Moritz
  • Avec : Frédéric Baron, Débora Cherrière, Claire Rappin, Lucas Partensky, Vincent Portal, Romaric Seguin
  • Scénographie : Arnaud Verley
  • Dramaturgie, direction d’acteurs et écriture : Antoine Descanvelle, Mathias Moritz
  • Lumières : Fanny Perreau
  • Son et régie générale : Nicolas Lutz
  • Costumes : Élise Kobisch-Miana
  • Administration de production : Laure Woelfli - La Poulie Production
  • Production : Dinoponera / Howl Factory
  • Coproduction : Le Maillon, Théâtre de Strasbourg - scène européenne ; ESPACE 110 - Centre Culturel d’Illzach ; Comédie de Colmar, CDN Grand Est Alsace ; La Filature, scène nationale de Mulhouse
  • Soutiens : DRAC Grand Est ; Ville de Strasbourg ; Région Grand Est ; Le Manège, Scène nationale de Maubeuge ; Artopie, Meisenthal ; Schaubühne Lindenfels, Leipzig ; Agence Culturelle Grand Est.

À partir de 2001, Mathias Moritz construit un théâtre autodidacte avec un collectif d’acteurs strasbourgeois et met en scène des spectacles qui replacent à notre époque des figures fondatrices ou des états sensibles de la modernité. Il aborde dans ce cadre la révolution russe, l’underground ou l’héritage nazi. Fin 2006, il crée la Dinoponera / Howl Factory, compagnie avec laquelle il signera plus d’une vingtaine de mises en scène, dont la Trilogie de l’État Urgent qui marquera la fin de cette épopée entre 2017 et 2019. Le Groupe Tongue est créé au printemps 2019, et lance la nouvelle aventure théâtrale de Mathias Moritz dont Macbeth et Hôtel Proust (création 2022) seront les deux projets initiateurs.
Il est accueilli au Maillon avec Antiklima(X) en 2012 et Bovary en 2014.