mer. 5 + jeu. 6 avril

20:30 — Durée : 1h30

Maillon (grande salle)

Danse

Portugal


accessible aux germanophones

atelier découverte
lu 03.04.

présenté avec POLE-SUD, CDCN

Avec C A R C A S S, le chorégraphe portugais Marco da Silva Ferreira jette un pont entre le présent et la tradition.

Puisant dans les danses urbaines contemporaines, dans lesquelles s’expriment souvent des groupes minoritaires LGBTQIA+ ou originaires d’anciennes colonies, il compose leur rencontre avec un héritage folklorique, et pose ainsi la question de l’identité collective. Celle-ci n’est jamais conçue comme une évidence qui s’impose, mais comme un objet d’interrogation permanente : par quels processus la communauté se construit-elle ? Quelle place y occupe l’identité de chacun·e ? De quoi est faite une mémoire partagée ? Langage à part entière, la danse aussi contribue à ces réflexions, qui prennent ici la forme d’une accélération. Sur scène, la batterie et un mixage – empruntant tant aux musiques traditionnelles qu’aux tendances électro contemporaines – portent une performance pour dix interprètes dans laquelle un jeu de jambes complexe occupe une place essentielle. Entre corps, lumière et son circulent sans cesse les énergies, jusqu’à devenir palpables.

  • Conception et chorégraphie : Marco da Silva Ferreira
  • Avec : André Garcia, Fábio Krayze, João Pais Filipe, Leo Ramos, Luís Pestana, Marc Oliveras Casas, Marco da Silva Ferreira, Maria Antunes, Max Makowski, Mélanie Ferreira, Nala Revlon et Nelson Teunis
  • Assistance artistique : Catarina Miranda
  • Lumière : Cárin Geada
  • Régie générale et régie son : João Monteiro
  • Musique : João Pais Filipe et Luís Pestana
  • Costumes : Aleksandra Protic
  • Scénographie : Emanuel Santos
  • Études anthropologiques : Teresa Fradique
  • Danses folkloriques : Joana Lopes
  • Production : Joana Costa Santos, Mafalda Bastos
  • Structure des Productions : Pensamento Avulso
  • Diffusion : ART HAPPENS
  • Co-production : Teatro Municipal do Porto / Centro Cultural de Belém / Big Pulse Dance Alliance / New Baltic Dance (Lithuania) / Julidans (The Netherlands) / Tanz im August/HAU Hebbel am Ufer (Germany) / Dublin Dance Festival (Ireland) and ONE Dance Week (Bulgaria)
  • Co-financement : the Creative Europe programme of the European Union / Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie / La briqueterie - CDCN du Val-de-Marne / Maison des arts de Créteil / KLAP- Maison pour la danse / CCN-Ballet National de Marseille / Charleroi danse, centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles / December Dance (Concertgebouw et Cultuurcentrum Brugge) / La rose des vents – scène nationale Lille Métropole – Villeneuve d’Ascq / TANDEM Scène Nationale Arras-Douai
  • Soutiens : República Portuguesa – Cultura, DGARTES – Direção Geral das Artes

Né en 1986 au Portugal, Marco da Silva Ferreira est diplômé en physiothérapie. Interprète et chorégraphe, formé en autodidacte aux danses urbaines, il commence sa carrière professionnelle auprès d’André Mesquita, Hofesh Shechter ou encore Victor Hugo Pontes et Paulo Ribeiro. Sa carrière prend un tournant en 2013 avec HU (R) MANO qui est invité dans de nombreux festivals internationaux, puis avec BROTHER en 2016. Son travail chorégraphique s’est développé autour des pratiques urbaines, dans une réflexion continue sur le sens des danses émergentes, à travers un expressionnisme abstrait et autobiographique.